Ecrivez-nous
Contact
Icône menu côté

La maquette, premier pas vers une application mobile réussie


Pas besoin de développer une application mobile de A à Z pour la voir fonctionner. Avec une maquette, vous pouvez la tester, améliorer l’expérience utilisateur, l’enrichir, corriger ses faiblesses. Le tout à moindre coût et en délais courts : aucune raison de s’abstenir !

Une maquette, c’est un prototype, une représentation des écrans d’une future app qui permet de cliquer, de naviguer de l’un à l’autre, de découvrir les fonctionnalités, les couleurs et l’interface. Bref, de se faire une idée d’ensemble, avant de lancer le développement.




Créer une maquette coûte 4 fois moins cher que développer


La maquette offre tant d’avantages que nous en avons fait un passage obligé de nos projets. En particulier, maquetter une app coûte environ quatre fois moins cher que la développer. Autrement dit, mieux vaut corriger une maquette que du code ! C’est aussi plus rapide : le projet sera terminé plus tôt.

Mais surtout, la maquette permet de réaliser des applications mobiles bien pensées, plus ergonomiques, plus esthétiques, plus utiles. Le marché des apps est très concurrentiel : donnez-vous les moyens de faire sortir la vôtre du lot.


Définir et optimiser le parcours utilisateur (UX design)


La première qualité d’une app est d’offrir un parcours utilisateur (UX design) agréable et intuitif. La maquette est l’outil idéal pour définir ce parcours : quelle est la première tâche proposée, puis la deuxième, la troisième, etc. ? Comment structurer les écrans et organiser la navigation pour que tout s’enchaîne ? Faut-il simplifier certaines tâches ?

Un exemple : cette app de suivi diététique qui permettait de saisir chaque jour le détail de ses repas. Pour revenir huit jours en arrière, il fallait faire défiler les repas de la veille, puis de l’avant-veille et ainsi de suite. Ce défaut nous a sauté aux yeux sur la maquette. Nous avons créé en haut d’écran une ligne de boutons cliquables, un pour chaque jour : l’accès aux repas est immédiat.


Un concept qui devient concret et visuel (UI design)


Une maquette, c’est la mise en images d’une idée. Et on le sait, une image vaut 1000 mots. Aussi, après l’UX design, nous réalisons plusieurs versions de l’interface, avec leurs menus et leurs couleurs (UI design), pour permettre au client de se projeter et de faire son choix. Dès ce moment, son app n’est plus un simple concept : elle existe, elle s’affiche, elle vit. Il peut convaincre le décideur qui tient les cordons de la bourse. Il peut tester la maquette en interne ou auprès d’une communauté d’utilisateurs, et recueillir un précieux feedback.


Faire le ménage dans les fonctionnalités


Une app est adoptée si elle est utile. D’où l’importance de bien choisir ses fonctionnalités. Dans beaucoup de projets, il y en a trop au départ et l’utilisateur risque de s’y perdre. La maquette permet de distinguer ce qui est essentiel, de le mettre en avant dès la page d’accueil et de hiérarchiser tout le reste, voire de supprimer le superflu.


Enrichir son app


Une maquette suscite parfois de nouvelles (et excellentes) idées de fonctionnalités. Exemple : nous avons réalisé l’UX/UI design d’une app d’escape games dont l’interface était inspirée de celle de Netflix. Une idée a germé pendant l’atelier d’étude design : « pourquoi ne pas mettre en avant les concepteurs des jeux, comme s’il s’agissait de réalisateurs de films, et suggérer d’autres jeux du même auteur? ». Cette fonctionnalité a été très appréciée lors des tests utilisateurs.

On peut ainsi explorer des pistes à moindre coût (rappel : le quart du prix du développement !), même si on ne prévoit pas de les réaliser, juste pour voir jusqu’où on peut pousser son app. Magique, non ?


Un contrat clair, des projets bien menés


Chez Apparence, nous réalisons une maquette en un mois environ, à raison de deux ou trois itérations par semaine avec notre client : il suit son projet de très près. Quand elle est validée, le projet avance vite et bien. Le commanditaire sait exactement ce qu’il achète : pas de risque de mauvaise surprise.

Nos développeurs disposent d’un référentiel et osons le dire, sont plus motivés : après une maquette validée, il y a peu de chances qu’on leur demande de revoir leur copie !



David d'Apparence

Plus d’articles qui pourraient vous plaire

Abonnez-vous à nos conseils

Recevez une fois par semaine, un conseil, une inspiration, un outil pour améliorer votre application mobile

Une idée ?Parlons-en !
linked in iconlinked in icon